add share buttons

Grand Médine: Les populations s’organisent et réclament de meilleures conditions de vie et la restructuration de leur quartier

Situé au cœur de Dakar dans la commune de la Patte d’Oie, Grand Médine dégage l’image d’un village dans la ville. Depuis des décennies, la population a toujours dénoncé  cet état de fait. La dernière en date est la journée d’échange organisée ce dimanche 28 juin 2020  par la «Dahira Madji Mahou Noureyni » plus connue sous l’appellation «  Dahira Touba Mbarou Mourid de Grand Médine». 

Selon le responsable moral «La plateforme créée dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur la pandémie de la Covid-19 » a donné naissance à une nouvelle dynamique communautaire à Grand Médine. Une prise de conscience de la jeunesse qui est à l’origine de la mutualisation des forces pour un grand Médine nouveau. Ainsi, dira le Secrétaire général de ladite dahira «L’objectif est de réunir toute les forces vives de Grand Médine et d’obédience politique différente pour parler des maux dont souffle leur quartier».  Selon Djiby Dieng  «Le déclic est venu d’une émission organisée sur la plateforme watshap crée par la dahira où l’on parlait de mesures de barrières pour faire face à la covid-19. Ainsi des  voies se sont levées pour s’interroger sur les problématiques de notre quartier»  À cet effet, les maux du quartier ont été soulignés.

Et aujourd’hui qui dit Grand Médine dit « problème d’assainissement, de sécurités mais surtout de restructuration ». C’est la raison pour laquelle, dira le Secrétaire général, « ils sont réunis pour apporter une solution à des problèmes qui ont trop perduré ».

L’objectif de cette rencontre, rappelle Djibril Dieng un des initiateurs, est «de fédérer nos efforts pour poursuivre les dossiers de Grand Médine ».

À Grand Médine, aujourd’hui le passage du BRT constitue un grand espoir au sein de la population. D’où le prétexte de ces genres forums pour embrayer les réflexions sur les avantages à tirer pour ce populeux quartier de Dakar. «Nous attendons que l’Etat ait aussi des initiatives de cette envergure dans notre quartier. En réalité si le problème de l’assainissement n’est pas réglé tout ce que l’Etat fera n’aura aucun sens. Ainsi à travers cette plateforme qui a réuni toutes les obédiences,  permettra à l’Etat d’avoir un interlocuteur pour résoudre les problèmes dont souffre notre quartier ».

Cependant un appel a été lancé au Chef de l’État, le président Macky Sall dans le sens de profiter ce grand projet de restructurer Grand Medine. Toujours selon les participants, il est grand temps que Grand Médine soit une cité comme les autres. Cette rencontre, renseigne M. Dieng, «Nous l’avons organisée pour réunir les fils et filles de la localité pour qu’ensemble nous puissions indiquer aux autorités nos véritables problèmes et leur proposer des débuts de solution ». À travers cet atelier, indique Maodo Diouf responsable de l’Apr  «Nous allons matérialiser les réflexions (…) de la plateforme de discussion par un contact be to be et d’échange afin de trouver des solutions idoine pour les problématique du quartier de Grand Médine à savoir, le problème de la restructuration, la sécurité, et surtout l’assainissement qui se trouve être le cheval de batail de toute la population de Grand Médine». Poursuivant sa réflexion, Maodo soulignera que «Nous allons en débattre très longuement et essayons de condenser le fruit de ces discussions dans un document et en collaboration avec la collectivité locale et les organismes sociaux telles que les ONG et les autres partenaires privés qui sont prêts à accompagner les populations de Grand Médine pour que le travail déjà fait, puisse être matérialisé, pour le bien-être et pour  le soulagement des populations».

La rencontre a vu la participation de la police, du conseil municipal, des organisations de la société civile ainsi que des partenaires privés.

À la fin des échanges, un document sera rédigé et servira de carnet de bord pour la résolution des maux dont souffre Grand Médine.

 

Par Baye Thierno KA/Senpresse.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *