add share buttons

Distribution de l’aide alimentaire: Les populations impactées des Unités 21, 22, 24 et 26 des Parcelles Assainies ont reçu leurs kits

L’aide alimentaire destinée aux populations impactées des Parcelles Assainies dont la distribution a démarré depuis trois jours, a été ce dimanche à l’Unité 24 et 26 après 21 et 22. 

L’Aide alimentaire aux populations impactées de Covid-19 mobilisée par le gouvernement du Sénégal, a été ce week-end aux Parcelles Assainies de Dakar. Les personnes ciblées commence à recevoir leur kit. La distribution a démarré depuis vendredi et deux unités ont déjà recu leur part. Il s’agit de l’unité 21 et 22. 570 kits ont été distribués durant ces deux derniers jours. L’aide alimentaire est stockée à l’école primiere de l’Unité 22. Devenue point de convergence au quotidien de dizaine voire de centaine de personnes.  L’établissement scolaire ne désemplit pas. Autorités, délégués bénéficiaires et charretiers ont pris le pas aux élèves et enseignants.

En ce troisieme jour de distribution à l’école, renseigne le représentant du sous-préfet Serigne Mansour, la distribution est réservée  à deux unités.  À savoir l’Unite 21 qui en a 250 bénéficiaires et l’Unité 22 on dénombre 320 personnes.

Ce dimanche c’est au tour des bénéficiaires de l’Unité 24 et de l’Unité 26 de récupérer leur dû. Déjà à 9 heures certains ont envahi la cour de l’école pour recevoir leurs parts. Selon le responsable en charge de la distribution, le partage se fait par ordre d’arrivée.

Ainsi les premières arrivées seront les premiers à être servies. Jusque-là,  la distribution se passe dans les règles et aucun débordement n’est noté.

Cependant le superviseur nous a informés que la première journée était plus chaud. En effet les personnes convoquées dépassaient les organisateurs. Il a fallu même l’intervention des forces de l’ordre faire revenir le calme.

Un des responsable dira que leur véritable  souci ce sont les retardataires. « Des personnes qui viennent à la deriere munite et veulent forcer les barrages en voulant se servir avant leurs devanciers. C’est eux qui sement le désordre », dixit il. Alors pour le responsable à l’organisation accuse les délégués de quartiers d’être souvent à l’origine de ces scènes désolants. En effet ils cherchent à privilégier leur connaissance ce qui ne fait pas respecter l’orthodoxie. Selon lui seules les personnes du troisième âge, les malades, les handicapes et les femmes enceintes qui seront servis en premier. Pour le reste, la loi dit que l’ordre d’arrivée doit être respectée. Les quelques remarques faites par les délégués de quartiers de l’Unité 24 sont liés aux doublons enregistrés dans les listes c’est à dire le nom d’un bénéficiaire peut apparaitre plus d’une fois sur la liste officielle.

Ainsi Monsieur Ly le délégué de quartier de l’Unité 24 promet de faire un rapport pour informer à qui de droit.

En visite sur les lieux, Moussa Sy le maire a fait le tour de quelques dépôts avant de prendre congé de ce nombre impressonnant de personnes venues prendre avec joie leurs kits alimentaire.

Par Baye Thierno KA/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *