add share buttons

Relance du tourisme nationale: Le fonds crédit hôtelier pas approuvé par les acteurs

En visioconférence, Alioune Sarr, Ministre du Tourisme et des Transports aériens s’est entretenu ce mardi 28 avril 2020 avec les acteurs touristiques sur la situation économique de leur secteur en cette période de Covid-19. À l’image des autres secteurs d’activités socio-économiques du pays, les hôteliers qui vont bénéficier une enveloppe financière de soutien de la part de l’État, semblent ne pas être emporté tout le monde.

 

 

L’ordre du jour relatif au crédit hôtelier post-Covid-19 pour la résilience touristique n’agree pas bon nombre d’acteurs du secteur. Leurs objections tiennent à ce qu’ils soupçonnent l’État à les pousser à un endettement insupportable aux risques de se voir un jour exproprier de leur fond de commerce pour incapacité d’honorer ses créances. A la place du crédit; ils proposent une concertation avec l’ensemble des acteurs autour d’une subvention ou d’une exonération.

A la station  balnéaire et touristique du Cap Skirring à la résidence hôtelière; la Marsu, site choisi pour le direct de cette visioconférence;

ce sentiment général est largement partagé. Et comme pour tout clore en pire; le dispositif technique de réception a été défaillant et les proposés intervenants n’ont pu intervenir. Rien de beau dans tout ça, dénonce-t-on ici.

 

Par André MENDY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *