add share buttons

Covid-19 : Un expert suggère la communication de crise pour neutraliser la maladie

Le Sénégal, avec la prolifération du virus Corona est en situation de crise. Et pour bouter cette pandémie hors de notre territoire, l’utilisation de la communication de crise est primordiale. Cette déclaration est de Joseph Tine, éducateur pour la santé au Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (Sneips). Selon lui, cette communication aussi importante en période de crise qui est composée de plusieurs principes à savoir : La confiance, la transparence, éviter les rumeurs, l’engagement, l’implication de la communication, promouvoir la maitrise nationale, doit pousser les journaliste à se fier à la bonne information, la bonne communication pour gagner la confiance des populations.

 

Il s’exprimait lors d’une  Session d’échanges et d’orientation avec les journalistes de l’Association des journalistes en santé, population et développement (Ajspd) organisée par le Sneips pour les faire comprendre et les sensibiliser sur les stratégies de communication à utiliser pendant une période de crise comme celle du Covid-19 qui sème la panique dans ce pays.

Ces stratégies qui sont au nombre de quatre (la conscientisation, l’indignation, la communication de crise et l’éducation à la santé) permettent non seulement de conscientiser la population, mais d’essayer de ne pas semer la peur chez elle, en la  fournissant la bonne information, leur tenir un langage de vérité et de leur parler de la gravité de la maladie, en les faisant comprendre que tout le monde dans la même situation. Donc pas de panique. « En période de crise sanitaire, il faut faire comprendre à toute la population que nous sommes dans le même bateau et que la pandémie nous concerne tous », a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter : « En période de crise, il faut essayer de créer et maintenir la confiance, de donner des conseils et des informations importants, tout en restant transparent pour pouvoir vaincre le fléau », lance-t-il.

Prenant la parole, le président de l’Association des journalistes en santé, population et développement Alassane Cissé, a profité de cette occasion pour appeler les journalistes à la prudence lors des traitements de l’information concernant la pandémie du Covid-19, parce que, dit-il, il y a trop de « Fake news » qui circulent. « Il faut que les journalistes soient plus prudents aux traitements de l’information avec les fausses informations qui circulent sur les Réseaux sociaux », a-t-il déclaré.

 

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *