add share buttons

Cheikh Ndiaye: « Si Sonko n’est pas peiné par ce premier décès in situ »

Si Sonko n’est pas peiné par ce premier décès in situ, qu’il vote ou pas la loi, aucune importance, les sénégalais veulent survivre de ce virus !

On a vu Sonko à la sortie de l’audience que le Président Macky Sall lui a accordé dans le cadre de la lutte contre le COVID 19, décliner un certain de questions et de préalables avant toute adhésion et tout vote de la loi d’habilitation. Son adhésion à la cause nationale derrière le President Macky Sall, au regard de sa déclaration, était somme toute, ambiguë. On avait déjà distingué ceux qui avaient la posture d’homme d’Etat de ceux qui sont venus en donneurs de leçons et développent des certitudes. Ils oublient très souvent qu’un Etat a déjà sur la table des avis de bon aloi qui émanent de ses structures, sur toutes les questions d’intérêt national. Ils perdent souvent de vue qu’un Président est conseillé par une cohorte d’experts dans tous les domaines et en dehors de ses structures mamelles qui fondent les décisions étatiques. En choisissant de consulter sur cette pandémie, c’est plutôt une adhésion de toutes les couches de la nation et de toutes les catégories socioprofessionnelles dans la lutte contre le COVID 19 qui est recherchée.

Mais on voyait déjà dans l’attitude de Sonko, quelqu’un qui était encore dans les habits de politicien alors quil s’agit de vie ou de mort. La politique quand tu nous tiens !

La seule préoccupation des sénégalais déjà éprouvés depuis le 02 Mars, date de l’apparition du premier cas au Sénégal, c’est de vaincre ce virus et quels que soient le schéma et l’organisation mis en place. Exonération fiscale , diminution de salaire, état d’urgence, couvre feu, confinement total ou partiel, assistance humanitaire, 1000 milliards ou 3000 milliards pour faire face, tout ce dispositif de lutte contre le COVID 19 est pour les sénégalais, très important,  mais leur seul désir, celui de chaque sénégalaise et de chaque sénégalais qui ne comprennent rien de tout ce dispositif si pertinent, c’est de survivre et d’être sain et sauf. Rien d’autre n’est important à leurs yeux.

Donc que Sonko, Abdoul Mbaye ou Demba votent contre ou critiquent la loi, aucune forme d’importance à l’heure où le pays vit la propagation du virus et d’enregistre son premier décès in situ à l’hôpital Fann en la personne de Pape Diouf.

Si Ousmane Sonko n’est pas encore conscient de la situation et n’est pas peiné par ce premier décès, pour savoir que l’heure est grave, tout le Sénégal l’est. Les personnes ainsi que leurs ego ne nous intéressent point. Le Président Macky Salll a le soutien du peuple dans cette croisade contre le COVID 19 et le bilan sera fait pour que nul n’ignore.

 

Cheikh NDIAYE

RESPONSABLE POLITIQUE APR GRAND YOFF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *