add share buttons

Momar Ndao sur les dubitatifs du Covid-19: « L’Etat doit filmer les malades du Coronavirus pour …»

Malgré le cri de cœur du monde face à cette pandémie macabre de coronavirus, certains citoyens balayent d’un revers de la main l’existence de cette maladie au Sénégal. Pour ces récalcitrants, le gouvernement en place a fabriqué de toutes pièces ces informations dans le projet de discréditer la ville sainte de Touba. Parce que, se justifient-ils que le Sénégal est un pays déjà béni. Vu cet état de conscience des sénégalais, Momar Ndao, à travers un entretien réalisé par nos confrères de senenews, invite les robes blanches et à l’Etat du Sénégal de donner carte blanche aux journalistes afin de filmer les malades  atteints du coronavirus dans les hôpitaux. «L’Etat doit avoir le courage de laisser les journalistes filmer les malades cloués dans les lits des hôpitaux. Ainsi la population comprendra les enjeux qui les guettent», affirme-t-il. Selon le président de ASCOSEN, le coronavirus est une maladie comme les autres maladies. «Je ne vois pas de mal à montrer les visages des malades. Il n y a pas de honte », soutient l’invité du jour.

Avant de clore le chapitre, M. Ndao s’est rebondi sur la situation, qu’il juge laborieux des médecins. Pour ce dernier, l’Etat doit doter des moyens aux laboratoires de recherches et aux médecins pour les mieux préparer à faire face à cette pandémie.

Par ailleurs, l’invité du jour n’a pas trahi la communication du Ministère de la Sante concernant la sensibilisation des populations. Il a interpelé à tous les sénégalais de pratiquer quotidiennement les mesures de prévention et de respecter le couvre-feu pour le bien-être de la population.

 

Par Moustapha CISSE/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *