add share buttons

Réécriture de l’histoire générale du Sénégal: La famille chérifienne de la Sénégambie remet une partie de son passé au Pr Iba Der Thiam

Dans le cadre de la réécriture de l’histoire générale du Sénégal, la famille chérifienne de la Sénégambie et de la sous-région a remis ce lundi une partie de son histoire qu’elle a écrite au Comité de pilotage de ce projet que dirige l’éminent professeur d’histoire, Iba Der Thiam. Parmi ces documents figurent trois originaux. 

 

Après avoir bouclé un voyage dans les maisons spirituelles d’Afrique et du monde affluées à son arbre généalogique pour s’imprégner de ce qui s’est fait par rapport à leur passé, la famille chérifienne de la Sénégambie vient de soumettre ce lundi une partie des écrits de son histoire au professeur Iba Der Thiam, président du Comité de pilotage du projet de réécriture de l’histoire générale du Sénégal. Parmi ces documents figurent trois originaux écrits par l’érudit Cheikhna Cheikh Makhfou Oulaba Aïdara, un des descendants du Prophète Mohamed (Psl) et ont une seule vision celle de rassembler les peuples de la Casamance.

Samsiding Dino Kébanding Aïdara, après avoir rendu un hommage au professeur Iba Der Thiam et  salué l’humanisme qui existe en cet homme, a évoqué le but de leur visite au domicile de ce dernier. « Le but de notre visite, c’est de remettre le peu de documents que nous disposons à cette auguste assemblée chargée de retracer l’histoire de notre pays qu’est le Sénégal », a-t-il déclaré. Avant de préciser : « Il s’agit de vous remettre les documents concernant Chérif Cheikh Makhfou Oulaba, qui a interdit le Jihad dans presque toute la partie centrale et le sud du Sénégal où il a converti beaucoup de villages surtout les Diolas du blouff à l’islam sans utiliser les armes ». Le Balantacounda et la Guinée Bissau, renseigne cet enseignant de formation, ont aussi reçu la visite de cet érudit qui a également converti autant de monde à l’islam dans ces compartiments.

Selon lui, « la réécriture de l’histoire du Sénégal est salutaire ». Parce que, dit-il, « cela nous permet de corriger l’histoire ».

Le porte-parole du khalife général de la famille Cheikhna Cheikh Aïdara, Chérif Boun Samsidine Aïdara, prenant la parole a fait savoir que l’autre partie est en révision dans un second document qui va venir et sera remis également au Comité de pilotage. Ces documents parlent aussi de l’histoire de la Casamance, de leur grand-père et de leur vécu dans cette partie du Sénégal. « Il a beaucoup œuvré pour l’islamisation et pour fédérer les peuple vivant en Casamance », a-t-il déclaré. Avant de lancer un message aux peuples de ce terroir pour leur dire que « la paix est une fleur qu’il faut arroser ».

Pr Iba Der Thiam, dans son allocution a d’abord salué la venue de cette famille du Prophète Mohamed (Psl) à son domicile, avant de préciser que «  c’est un message de satisfaction et de remerciement ». Il leur a promis d’en faire le meilleur ouvrage possible pour tout le Sénégal. « Votre influence est déterminante dans cette partie sud du pays », a-t-il confirmé.

 

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Une pensée sur “Réécriture de l’histoire générale du Sénégal: La famille chérifienne de la Sénégambie remet une partie de son passé au Pr Iba Der Thiam

  • 4 mars 2020 à 2:04
    Permalink

    Masha’Allah une belle initiative. L’histoire de Cheikhna Cheikh Mahfouz est très riche et mérite d’être vulgariser. Qu’Allah swt vous accompagne pour cette noble mission Ameen.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *