add share buttons

Culture : Le Balaie Rythme Africain participe pour la 1ère fois au « Nola Festival » des États-Unis

Après avoir sillonné plusieurs pays africains entre 2015 et 2017, le Balaie Rythme Africain du Sénégal va participer pour la première au « Nola Festival » des Etats-Unis. Cet événement culturel qui aura du 16 au 24 mars prochain, à New-Orléans (Louisiane) permettra à cette troupe créée en 2008, de faire de s’illustrer.

 

 

Créé en 2008, la troupe « Balaie Rythme Africain », après avoir participé à de nombreux événements nationaux, comme le lancement du Bus Rapide Transit (BRT) en présence du chef de l’État, Macky Sall, en 2019 et la prestation tenue au Centre international de conférence Abdou Diouf, en présence du Premier ministre Mouhammed Boun Abdallah Dionne dans la même année et à des rendez-vous continentaux, commence à gagner du terrain l’international. Pour cela, elle participera du 16 au 24 mars prochain au « Nola Festival New-Orléans de l’État de la Louisiane des Etats-Unis pour la première fois. Elle passera en spectacle le 20 mars et tiendra son Work shop le 21 du même mois.

Selon son coordonnateur Mamadou Sakho, « c’est la première fois que cette troupe va jouer hors du continent africain », après avoir sillonné plusieurs pays comme le Mali et la Côte d’Ivoire entre mars et juillet 2015, le Bénin en 2017. Et se sera à la Nouvelle-Orléans une ville qui a gagné sa popularité grâce à sa diversité culturelle africaine et européenne. « Nous avons eu aussi à deux reprises la confiance de l’Ambassade de Belgique au Sénégal pour animer ses événements », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « On a participé également à beaucoup d’événements du gouvernement du Sénégal, sans oublier la première soirée de gala de Guédiawaye football club tenue au stade Amadou Barry ».

Fidèle à son appellation le « Balaie Rythme Africain » exprime l’art africain par les instruments propres au continent à savoir : la percussion,  la cora, la danse entre autres. Cet aspect lui donne une caractéristique particulière qu’elle exprime à travers des chorégraphies recherchées et endiablées au besoin. Pour cette année, la troupe a tendance à s’internationaliser, en décidant de participer à plusieurs événements à travers le monde.

 

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *