add share buttons

Dossier brûlant du COUD : Modou Niang enfonce Cheikh Omar Hann  

Ceux-là qui pensaient qu’avec la plainte de l’ancien Directeur général des Œuvres universitaires de Dakar (COUD), Cheikh Omar Hann, Modou Niang va se taire dans le tumultueux dossier du rapport de l’Ofnac,  n’ont qu’à déchanter. L’ancien porte-parole de l’institution dirigée d’alors par Nafi Ngom Kéita, a enfoncé le clou ce dimanche lors de l’émission Grand jury de la Rfm. A la question du journaliste : «Cheikh Omar Hann a porté contre vous et contre l’auteur du livre Pape Alé Niang pour diffamation et réclame dix milliards de francs Cfa. Vous réagissez comment à cette plainte ? » L’ancien inspecteur de l’enseignant moyen rétorquera : «Le lendemain ça ameutait tous mes parents de Koki, de Touba etc parce que quand on entend une plainte quand on entend dix milliards etc etc bon ils ne comprennent pas mais moi je considère que cette plainte c’est du « kassow kassaow» ». Pis minimisera-t-il, «Moi je considère que ce  n’est pas sérieux». «D’ailleurs le simple fait de dire que je leur demandais dix milliards d’amende ça ne fait pas sérieux », a-t-il attaqué son détracteur, révélant «Et quand vous lisez le texte la citation directe, ils nous traitent de maîtres chanteurs, nous Pape Alé et moi et madame Nafi Ngom Kéita, de bras armés de certains mouvements qui travaillent pour déstabiliser Macky Sall etc etc. Vous imaginez ça moi j’étais déjà parti d’ailleurs même si j’étais là je ne faisais pas partie de la mission. Comment je peux être un maître chanteur, Pape Alé Niang ne pouvait pas accéder à lui parce que lui (Cheikh Omar Hann : ndlr) un moment donné refusait même de répondre aux convocations de la mission des enquêteurs, il refusait catégoriquement comment un Pape Alé peut accéder à lui parce que il dise quelque part (…) ». «Mais en un moment donné, quand il a compris que les carottes commençaient à être cuites surtout quand on a commencé à découvrir cette fameuse caisse et d’autres forfaits très graves d’ailleurs à partir de ce moment il ne répondait plus aux convocations et demandait également aux concernés  de ne pas déférer à la convocation», renseignera M.Niang. Qui dira, « Je confirme Pape Alé Niang qui disait que le Coud c’est la vache allée de tous les régimes qui se sont succédés ».

 

Par Senpresse.net    

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *