add share buttons

Fermeture subite du Ter à Zac Mbao:   Les usagers dans tous leurs états 

Ce matin du lundi 3 février vers 10 heures, le passage habituel des usagers du rail mais aussi du Train express régional  (TER) à hauteur de la Zac Mbao à quelques mettres du rond point de Grand Mbao, a été fermé. Une fermeture qui n’est sans conséquence du fait non seulement les centaines voire des milliers d’usagers par jour de ce passage vont devoir désormais faire un grand tour pour rallier la nationale 1 mais aussi les usagers n’ont pas été prévenus de cette mesure. Raison pour laquelle, des populations qui ont été très surpris ce matin de devoir prendre le pont et marcher à distance pour sortir du rond-point Grand Mbao, étaient dans une colère noire. C’était les diatribes, des désapprobations et des lamentations qui sont les mots qui sortaient des bouches des usagers. « C’est inadmissible! Ce qui se tramait depuis des mois vient d’arriver. On a l’impression que ce Ter a été conçu sans prendre en compte les souffrances de la population de la Zac Mbao. On aurait érigé une passerelle ici pour ne ce reste pour permettre les usagers de traverser le Ter sans problème. Mais hélas! Le triste constat est là. Il faut maintenant faire le tour avec tout ce qui comporte pour danger avec cette insécurité grandissante dans le pays », a décrié un homme dans une cinquantaine d’années qui a choisi de garder l’anonymat. Très sidéré par cette mesure « prématurée » de fermer ce passage, notre interlocuteur dira qu’il n’y a pas vraiment une mesure d’accompagnement. Car, soulignera-t-il, le manque d’éclairage sur le longiligne pont mais aussi l’état poussiéreux de la piste de déviation réservée aux usagers et aux automobilistes.

Les usagers qui prennent ce pont depuis ce matin, ont dû constater que l’ouvrage est toujours en chantier. Usagers et automobilistes sont aussi en danger car les engins de l’entreprise qui a gagné ce marché du pont sont à pied d’oeuvre. Ceux qui ont emprunté ce pont ont dû constater la présence des  travailleurs de cette entreprise qui sont sur le qui vive.

Chantier à polémique depuis son lancement le Train express régional  (TER) au delà du mystère qui l’enveloppe tant pour son  vrai coût que pour son démarrage effectif, constitue aujourd’hui une véritable problématique pour les usagers des localités telles que de Thiaroye, Keur Mbaye Fall, Zac Mbao, Rufisque etc.

 

Par Senpresse.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *