add share buttons

Journée porte ouverte de la logistique au Sénégal : Logsen interpelle l’Etat sur les réformes majeures de son domaine

L’Association des logisticiens du Sénégal (Logsen), a organisé ce samedi 11 janvier 2020 à la mairie de la Patte d’Oie Builders, sa première journée porte ouverte. La rencontre qui a mobilisé au tant d’étudiants en logistique, a servi de cadre pour le président de Logsen, Waly Sène de poser avec acuité les questions de l’heure de leur métier.

Image de la journée porte ouverte de Logsen

Face à la mondialisation où la digitalisation s’impose de plus en plus dans le concert des exigences de tout développement, le président Logsen, Waly Sène estime que des réformes majeures allant dans le sens de la «dématérialisation » de  l’enseignement de la logistique doivent être adoptées rapidement par le ministère de la Formation professionnelle en vue  de répondre aux besoins du marché de l’emploi.

«Au Sénégal, l’enseignement n’est pas encore dématérialisé. Parce que ce qu’on nous enseigne depuis 1960 jusqu’à présent c’est ce qui est là », a déploré l’ingénieur en logistique. Sur ce, dira-t-il, nous saisissons cette occasion pour «interpeller le ministère de la Formation professionnelle pour leur dire qu’il est temps de faire ce qu’on appelle une réforme dans le domaine de la logistique et du transport ». «Si on n’a pas ces réformes on va rester toujours à l’ère ancienne alors que tous les autres pays que ça soit le Maroc, le Gabon par exemple, le Bénin sont en train de se former par exemple sur les nouveaux métiers de la logistique », renseignera le président des logisticiens du Sénégal. Toujours d’après M. Sène, «les entreprises sont en train de changer, elles sont en train de se transformer dans l’ère de la digitalisation. « Et si par exemple, l’Etat du Sénégal ne fait aucun effort ça va poser problème », a-t-il alerté expliquant « parce que au lieu de recruter des gens qui sont là, ils vont recruter ce qu’on appelle les expatriés au niveau de la France ou des autres pays».

En sus, la journée porte ouverte a été aussi une tribune pour Logsen de pouvoir mieux expliquer les étudiants en logistique certaines approches de leur métier. En effet le panel qui a été organisé semble aussi répondre aux besoins des étudiants qui à bâton rompu ont exposé toutes leurs préoccupations. Dans la série de questions réponses, les panélistes ont pu étancher la soif en informations des futurs logisticiens du Sénégal.

La Logsen pour compléter les questions d’information des étudiants, a indiqué que d’autres forums d’échange existent à son sein notamment whatsapp, Links, compte Youtube, etc.

Ainsi, renseigne le président de Logsen, M. Sène, «Cette journée porte ouverte,  nous l’avons voulue mettre en place depuis longtemps parce que nous avons senti en fait au Sénégal beaucoup de jeunes sont dans le domaine de la logistique mais ne maîtrisent pas les métiers de la logistique ». «Donc nous avons senti le besoin d’organiser cette journée pour pouvoir les expliquer en fait c’est quoi en fait et pour pouvoir aussi les permettre de s’orienter parce que celui qui ne connaît pas ce métier ne peut pas s’orienter », martèlera-t-il. Mieux, dira l’ingénieur en logistique et manageur en transport, «C’est pour cela nous avons décidé d’organiser cette journée ».

Pour mieux harmoniser leur combat, il semble nécessaire, dixit le président des logisticiens du Sénégal de fédérer tous les acteurs y compris les étudiants de ce métier. Cela, rappellera-t-il, «Nous invitons tous les étudiants à venir nous rejoindre dans notre combat pour pouvoir faire la promotion de la logistique et de pouvoir valoriser les métiers de la logistique au Sénégal». « Nous pensons qu’avec l’internet qui est un moyen de communication à travers facebook, les sites, les Links, la presse, nous pouvons faire en telle sorte que l’Etat puisse nous écouter », soutient-il.

Pour la promotion de la logistique au niveau des entreprises, M. Sène compte développer les rencontres avec les chefs des structures pour mieux les expliquer les avantages de leur métier. «Aujourd’hui nous avons invité beaucoup d’entreprise pour mieux les expliquer de notre importance dans leur chaine de valeur et dans leurs dispositifs », a fait savoir M. Sène. A l’en croire, «Beaucoup d’entreprises au Sénégal ont des problèmes de logistique ». Pis, révélera-t-il, «elles ne maîtrisent pas ce domaine, elles n’ont pas de logisticiens ». Mais rassurera-t-il, «Nous leur offrons une chance de pouvoir réduire le coût de pouvoir être plus compétitives parce qu’une entreprise sans logistique n’est pas une entreprise compétitive ». «Vous avez constaté qu’au Sénégal il y a beaucoup de problèmes de ruptures. Le problème quoi c’est parce qu’ils ne recrutent pas un bon logisticien. Ils recrutent la plupart du temps des comptables pour qu’ils puissent gérer cela. Et entre un logisticien et un comptable, il y a une grande différence. Le comptable gère ce qu’on appelle l’aspect financier alors que le logisticien prévoit, il planifie, il essaie d’optimiser ce qu’on appelle les coûts».

Par Senpresse.net

2 pensées sur “Journée porte ouverte de la logistique au Sénégal : Logsen interpelle l’Etat sur les réformes majeures de son domaine

  • 12 janvier 2020 à 10:36
    Permalink

    Félicitations et bonne continuation mr le président de logsen

    Répondre
  • 12 janvier 2020 à 11:49
    Permalink

    La logistique est notre passion dieu merci aujourd’hui nous avons une structure qui regroupe des étudiants et des professionnels du secteur. Cette cadre nous permet de faire des suggestions au gouvernement et particulièrement le ministre de l’enseignement supérieur. A travers cette journée nous interpellons le ministre de revoir le programme de la logistique et d’y voir comment y intégrer le système informatique car les entreprises travail avec les tic…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *