add share buttons

Froid à Dakar: Les filles résistent toujours, les hommes au Ko!

Alors qu’il est attendu d’habitude au mois de décembre, le froid qui a fait faux bon aux dakarois pendant la fête de Saint Sylvestre, réputée période de fraicheur dans la capitale sénégalaise, commence à bien installer. Depuis le début de janvier du nouvel an, la fraîcheur qui est visiblement ressentie par les populations de la capitale, a rapidement poussé les hommes surtout les jeunes à changer d’accoutrement vestimentaire. Un tour dans les quartiers mais surtout au niveau des arrêts de bus et cars de transport en commun, suffit pour mesurer le degré d’installation du froid. Les pull over, et autres habits de froid ont rapidement fait surface chez les hommes. Mais du côté des femmes notamment des filles et des jeunes filles, les habitudes vestimentaires demeurent eu égard au changement climatique. Seynabou Ndiaye étudiante en Banque Finances dans un institut du centre ville de la capitale croisée matinalement au rond de Grand Mbao non loin de la maire, semble ne pas ressentir la fraicheur qui sévit depuis quelques jours à Dakar. « Pour le moment je ne ressent pas le froid c’est la raison pour laquelle je porte toujours mes habits légers. C’est vrai j’ai constaté que du côté des hommes c’est le lourd qui domine dans leurs habillements mais moi je ne ressens rien pour le moment. Le moment où je le ressentirais je vais porter mes pull et autres habits de froid », a-t-elle confié sourire aux lèvres. La ravissante étudiante la vingtaine révolue provoquera les hommes pour dire que s’ils ressentent le froid plus que les femmes c’est que beaucoup d’entre eux ne se lavent pas le matin. « Dagni neubeul » (ils se couchent sans se laver). Même rengaine chez cette dame de teint clair habitante à Zac Mbao qui préfère garder l’anonymat. Pour elle, « Le froid n’est pas bien installé. Ce sont les hommes qui veulent installer la panique mais il est très tôt de s’alarmer ». Mieux renseigne-t-elle, « il faut attendre vers la fin du mois de janvier peut-être pour voir le froid installé complètement mais actuellement nous n’avons pas encore senti la fraîcheur telle que commentée ça et là ».

Selon Ousmane Mané ouvrier la 30 ans rencontré à l’arrêt « Dioumadji » de Keur Mbaye Fall, le froid est bien arrivé à Dakar. À l’en croire le changement du port vestimentaire constaté surtout chez les hommes en est l’illustration de l’installation en force de la fraîcheur à Dakar voire dans tout le pays. « J’ai changé d’habillement depuis la semaine dernière lorsque j’ai ressenti le froid. Ce qui m’a poussé aujourd’hui à dépoussiérer mes pull over ou jacket pour m’en servir le temps de cette période qui va certainement être longue comme chaque année à Dakar », dira-t-il. Ousmane Mané provocateur qu’il est, lancera une pique aux filles en soutenant qu’elles font semblants de ne pas sentir le froid alors qu’elles souffrent beaucoup en cette période.

Coïncidant avec le mauvais temps poussiéreux qui sévit depuis quelques jours à Dakar, le froid a vite poussé les hommes à changer de ports vestimentaires. Mais du côté de la gente féminine notamment les filles c’est encore la résistance. Mini jupe, jupe, body entre autres habits légers sont toujours à la mode.

 

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *