add share buttons

Journée nationale de nettoiement: Le Cap Skirring dans le fast-track du cleaning Day !

L’appel du Chef de l’Etat a bien retenti aujourd’hui dans l’arrondissement de Cabrousse, d’où son sous-préfet et le maire de la commune de Diembéring, ont mobilisé tous les segments de la  communauté et les différents services et en pole position, la Sapco pour une vaste opération de nettoiement et de désensablement de la cité touristique, capitale économique de l’arrondissement voire du département. Au terme de l’opération, Cheikh Gningue a bien voulu se prêter aux questions de votre fidèle serviteur au cœur de l’évènement.

Senpresse.net: Monsieur le Sous-Préfet, vos sentiments au terme de cette journée nationale de nettoiement que vous avez dirigée de fond en comble ?

Des  sentiments de satisfaction après avoir donc mobilisé tous les segments de la communauté autour de cette initiative de salubrité publique décrétée par le Chef de l’Etat, et est à tout point de vue salutaire.

On vous a vu au-devant la scène à l’œuvre à quoi est due votre motivation ?

En ma qualité de sous-préfet, je suis le représentant de l’Etat et c’est tout à fait heureux  que je donne le ton, le bon exemple  je me dois de m’investir crânement pour montrer à tout le monde que c’est l’affaire de tous et c’est le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky Sall qui a décrété les samedis de la propreté. Dorénavant  le premier samedi de chaque mois, lui le Président de la république, tous les responsables étatiques et autres hauts fonctionnaires, nous représentants de l’Etat que nous sommes, chacun en ce qui le concerne, doit faire autant dans sa circonscription ou dans son propre village ou quartier. C’est pourquoi, que le Chef de l’Etat aujourd’hui est à Mermoz avec ses voisins et amis pour s’occuper de la propreté au niveau de sa cité et à travers le ministère en charge de l’urbanisme, le Président de la république nous a instruit, nous, autorités administratives surtout, à faire la même chose dans nos circonscriptions respectives. C’est pourquoi le jeudi soir, quand j’ai reçu le message et d’un commun accord avec le maire, nous nous sommes résolus à être réactifs à l’appel du Chef de l’Etat en organisant la même opération chez nous. Et le Cap Skirring a été choisi pour le lancement de cette opération.

Et pour quoi Cap SKIRRING ?

Evidemment, c’est compte tenu de l’importance de cette cité ; son tourisme ses commerces, ses institutions bancaires, son transport, son dynamique quai de pêche, son aéroport international… C’est le poumon économique incontestable de la commune, de l’arrondissement et du département. Les prochaines opérations intéresseront les autres villages de la commune. Et  à charge à la population du Cap Skirring toujours portée par la Sapco d’inscrire dans leur agenda mensuelle cette journée pour maintenir le cap de la propreté du Cap.

 N’est-ce pas un lancement réussi grâce à une forte implication de la Sapco sous la conduite remarquable de son directeur local ?

Effectivement, raison pour laquelle, nous nous réjouissons de belle manière de l’avènement de la Sapco. Car depuis l’installation de son bureau au niveau de la station du Cap, il y a énormément de choses qui sont en train d’être prises en charge, notamment des questions de salubrité, de sécurité, d’accès à la plage avec l’ouverture des corridors à l’actif de la Sapco et qui accompagne allégrement l’administration dans ses tâches. Et aujourd’hui nous nous réjouissons encore de la forte mobilisation des agents de la Sapco sous la houlette de leur directeur local Paul Faye que je remercie vivement pour son sens d’engagement social et son professionnalisme poussés. Ya une soixantaine d’agents environ de la Sapco préposés au nettoiement et sont constamment présents sur le terrain du labeur, du lundi au vendredi. C’est pourquoi, positivement la présence de la Sapco a été appréhendée au niveau de cette plateforme touristique du Cap Skirring.

Mr le Sous- préfet, une chose c’est de nettoyer, et l’autre d’égale valeur est de ne pas salir, avez-vous prévu des dispositions suffisantes allant dans le sens d’empêcher le retour de l’insalubrité ?

Avec la Sapco déjà, le directeur local m’a confirmé qu’il y a une commande de plus de 200 bacs à ordures qui seront livrés incessamment. Le maire de la  commune avait également mis un dispositif de nettoiement avec l’achat d’un tracteur neuf,  rétrocédé aussitôt à la Sapco. Avec ça, on est assez doté pour prendre à bras le corps cette question. Effectivement aujourd’hui tout est propre, mais il reste le suivi qui est très important. Les bacs à ordures seront positionnés au niveau des axes stratégiques du Cap et on va  sensibiliser les populations pour un nouveau comportement plus civique et écologique. Que désormais l’on ne doit plus jeter n’importe comment les déchets.

Nettoiement et désencombrement vont de pair, que préconisez –vous pour le dernier cité ?

Des études sont en train d’être menées, j’allais même dire que les décisions sont déjà prises. Nous avons un projet de délocalisation de la gare routière, en vue de rendre fluide la circulation. Et à faire de l’espace libéré, un parking de stationnement. Aussi, nous avons déjà entrepris un autre travail allant dans ce sens  et qui consiste à libérer les trottoirs. Car ils sont faits pour les piétons. Nous y travaillons avec des mises en demeure déjà distribuées aux intéressés et le moment venu, ils quitteront de gré ou de force.

A cet effet, avez-vous déjà trouvé un site de recasement aux impactés ?

Ce matin j’en ai parlé au maire, il faut qu’on trouve deux sites. Un pour recaser les artisans, mécaniciens, tôliers. Un autre pour  une cité d’affaires où tous ceux qui veulent faire du commerce, puissent avoir une place bien aménagée prévue à ce type d’activités. Sinon ils vont continuer à nous envahir, les problèmes persisteront et personne ne pourra trouver les meilleures solutions pour venir  à leur bout.

Interview réalisée par André MENDY/Senpresse.net

2 pensées sur “Journée nationale de nettoiement: Le Cap Skirring dans le fast-track du cleaning Day !

  • 10 janvier 2020 à 8:28
    Permalink

    le » fast track du cleaning day » , anglicisme snob et prétentieux émanant de petits cercles de gens qui veulent a tous prix prouver au petit peuple leur appartenance a une pseudo-élite internationale, petit peuple qu’au passage il méprise profondément en le leur faisant bien sentir par un titre que peu de gens comprennent dans ce magnifique pays qu’est le Sénégal …

    Répondre
  • 10 janvier 2020 à 8:28
    Permalink

    le » fast track du cleaning day » , anglicisme snob et prétentieux émanant de petits cercles de gens qui veulent a tous prix prouver au petit peuple leur appartenance a une pseudo-élite internationale, petit peuple qu’au passage il méprise profondément en le leur faisant bien sentir par un titre que peu de gens comprennent dans ce magnifique pays qu’est le Sénégal …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *