add share buttons

Cop 25 à Madrid: Le Sénégal fait un mauvais départ dans la communication et le décor de son stand

COP 25 À MADRID, LE SÉNÉGAL FAIT UN MAUVAIS DÉPART DANS LA COMMUNICATION ET LE DÉCOR DE SON STAND :  » DES PRODUITS COMMERCIAUX ET LE TER EXPOSÉS À LA PLACE DE PROGRAMMES ET PROJETS SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES »

 

Participant à la COP 25 qui se tient du 02 au 13 Décembre à Madrid, le Sénégal, à l’instar des autres nations présentes à décoré son stand. Et pour cette première partie de l’événement, le pays de la Teranga a manqué de rigueur dans la présentation du stand. Le service de communication de la délégation présidée par le ministère de l’Environnement et du Développement durable a véritablement oublié de faire le focus sur les enjeux, les perspectives et les solutions que le Sénégal pourrait déployer pour contribuer à la réussite de et au succès de ce combat mené à l’échelle internationale.

Mais de quelle manière, a-t-on communiqué sur la question? Il faut voir les aménagements des stands des autres pays pour croire même qu’on n’est pas au même événement que les autres. On se croirait à la foire ou au salon du commerce. Ou même à un salon du tourisme avec des produits commerciaux dont la consommation n’a rien à voir avec les changements climatiques. A moins que les experts en environnement du Sénégal nous édifient sur l’impact que le pain de singe ou « bouye », le « siddem », les arachides séchées, la statuette du Lion ou d’une pirogue, l’image du TER, peuvent bien avoir avec les changements climatiques. S’il y en a réellement ce sera donc trés facile pour les populations de vulgariser les messages mais également de les porter. Il le sera aussi pour la presse d’en faire part au monde entier afin de mettre en orbite le pays de la Teranga.

Et si on trouvait d’urgence un visa à Modou Fall, l’homme plastique

A lui seul, il aurait pu un bon produit de communication avec sa tenue faite de déchets plastiques. un combat dans lequel il s’est investi depuis prés de 20 ans. Depuis quelqies temps, Modou Fall a multiplié les activités de sensibilisation et a commencé même à attirer l’attention des médias internationaux spécialisés en développement durable et en changements climatiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *