add share buttons

Makhtar Cissé au Dg de la Senelec : « N’acceptez jamais que personne ne vienne insulter votre intelligence… »

Alors que le Directeur général de la société nationale d’électricité, la SENELEC, Pape Mamadou Bitèye essuie de chauds critiques de la part des sénégalais notamment de la plateforme « Aar linu book » depuis l’annonce de la hausse sur le prix de l’électricité,   l’ancien patron de cette boite, le ministre du Pétrole et des Énergies,  Mouhamadou Makhtar Cissé réagisse pour ragaillardir son successeur. «N’acceptez jamais que personne vienne insulter votre intelligence », a-t-il conseillé hier à son successeur à la tête de la Senelec, Pape Mamadou Bitèye. Mieux, requinquera-t-il, «Vous avez été formés à la bonne école, vous êtes dans un pays qui a un cap qui a une direction ». « Maintenant le chemin de la vie c’est un chemin de courage ne faut laisser personne insulter votre intelligence, ne faut laisser vous divertir de ce qui est essentiel pour que Senelec continue à marcher pour que ce pays continue », a-t-il confié le Directeur général Pape Mamadou Bitèye sur les ondes de la Rfm. Le ministre du Pétrole et de l’Energie de poursuivre, « Ce message je vous l’ai lancé et relancé et vous me connaissez assez pour savoir que je me réveille pas pour parler. Je parle toujours en connaissance de cause et l’histoire est là ». A en croire, le « conseiller » du Dg de la Senelec, « Le temps est le meilleur détecteur de mensonge et les politiciens sont pressés, ils n’ont pas besoin de détecteurs de mensonges. Il faut laisser couler, le temps fini par révéler la vérité ». «  Vous êtes une entreprise de projet, vous n’êtes rien d’autre. Vous vendez de l’électricité, faites vos projets, vendez de l’électricité, c’est ça qui permettra de réduire les charges c’est cela le bien être des agents de Senelec », a rappelé M. Cissé. Qui dira : «Quand la nuit fait noir très noir sur une pierre noire il y a une Fourmi noire mais il y a quelqu’un qui voit. Et c’est celui-là seul qui compte ».

 

Par Senpresse.net   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *