add share buttons

Hausse du tarif sur l’électricité: Des sénégalais demandent le peuple d’assumer son choix du 24 février 

La hausse du prix de l’électricité annoncée dès le 1er décembre prochain fera réagir certains compatriotes qui demandent à ceux-là qui ont réélu Macky Sall d’assumer leur choix. En effet quelques usagers interrogés sur cette nouvelle augmentation à Dakar, a suffit pour comprendre à quel point certaines personnes sont toujours déçues de la réélection du président sortant. 

Alors que c’est irréversible l’augmentation du prix de l’électricité qui sera effective le 1er décembre prochain des Sénégalais disent ne pas être surpris par cette décision de l’Etat. Interrogés sur cette hausse, ces compatriotes croisés différemment à Dakar n’ont pas hésité en un seul instant à s’en prendre aux citoyens qui ont voté pour le président Macky Sall. Pressant les pas à cet après midi du mardi quelques heures après la conférence de presse du Directeur général de la Senelec sur cette hausse, Ndiassé Guèye, la cinquantaine révolue rencontré à Petersen semble ne pas être trop emballé par la nouvelle tarification du 1 er décembre 2019. « Je ne m’en fais pas de soucis car nous qui avions voté pour l’opposition lors de la présidentielle dernière, avions senti que cette situation allait venir. Nous étions très avertis de ce qui tramait sur les caisses de l’État. Mais dommage que la masse s’était laissée berner elle ne savait pas  à tel point le gouvernement était dans des difficultés financières. Aujourd’hui nous demandons à ceux-là qui ont porté le président Macky Sall d’assumer leur choix et d’accepter à tout prix les nouvelles charges sur le dos du peuple », a fait M. Guèye. Même son de cloche pour notre second interlocuteur du nom de Ibrahima Sagna qui aussi accuse des sénégalais qui ont réélu le président sortant. L’étudiant âgé d’une vingtaine d’année dira que cette hausse de l’électricité ne doive surprendre guère. Car se souvient-il des candidats de l’opposition notamment Sonko et Idrissa Seck avaient bien prévenu le peuple pendant la campagne électorale. « En tout cas nombre de compatriotes ne sont pas surpris. Et cette hausse de l’électricité a été constaté dans les factures depuis des mois. Maintenant cette sortie du Directeur général n’est rien du poudre aux jeux. Il faut que les gens assument leur responsabilité c’est très simple. Des manifestations ou des marchés ne vont rien charger sur cette mesure », a-t-il déconseillé à la plate-forme « Aar linou bokk ». Selon le jeune étudiant en Langue étrangère,  cette hausse n’est qu’un début du commencement de la série d’augmentation qui guette les sénégalais. À l’en croire, le gouvernement face à la pression de la Banque mondiale n’a plus le choix de sa politique. « Le régime ne pourra plus continuer à supporter les subventions car il risque de revivre les années de l’ajustement structurel », a révélé Ibrahima Sagna. Emboîtant le pas à son ami,  Ignace Mendy étudiant dans un institut privé critique véhément le gouvernement de Macky Sall. Car dit-il, cette augmentation même s’ils rassurent les faibles ménages, impactera lourdement sur la vie des populations.

Une première officiellement sur ce quinquennat de Macky Sall cette hausse de l’électricité annoncée dés le 1 er décembre alimente un grand débat sur l’état financier du gouvernement du Sénégal. Des compatriotes interrogés à Dakar semblent unanimement de la même position; que ceux-là qui ont réélu le président sortant Macky Sall assument leur choix.

 

Par Ndeye Fatou SECK/Senpresse.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *