add share buttons

Représailles contre la société Senac: France Dégage annonce une journée de boycott et d’occupation de l’autoroute à péage

L’insécurité grandissante au niveau de l’autoroute à péage qui se manifeste depuis quelques temps avec des accidents mortels et tragiques de compatriotes, semble augmenter une nouvelle couche dans le combat du mouvement « France Dégage ». Faisant face hier à la presse, suite à l’accident mortel de l’artiste de Gelongal, Guy Marius Sagna et Cie, veulent manifester leur courroux contre la société du Senac. « Papis Mballo n’est que la énième victime de cette autoroute à péage néocolonial. Rappelons notamment qu’il n’y a guère longtemps qu’il y a eu le cas de Gora Thiam qui roulait à moto dans l’autoroute à péage et qui a perdu la vie parce que fauché par des vaches qui traversaient l’autoroute »,  a-t-il dénoncé. L’activiste anti Franc Cfa de rappeler, « Nous tenons à dire que nous France Dégage ou du moins nos organisations n’ont pas attendu la mort de Papis Mballo pour dénoncer ce scandale néocolonial qui est l’autroute à péage ». « À l’époque Eiffages avait organisé un marathon pour duper, de plumer notre peuple. À l’époque avec d’autres organisations nous avions lancé une pétition qui avait été rendue publique pour aller au boycott de ce marathon. Nous avons été traités à l’époque de tous les noms d’oiseaux. Nous ne souhaitions pas avoir raison mais la vie nous a donnée de la manière tragique qui soit », s’est désolé M. Sagna. Pis,  enchaînera l’activiste contre la monnaie coloniale, « En plus d’être un scandale néocolonial où on pille nos ressources à travers les prix hors de coups qui sont pratiqués dans cette autoroute à péage, non content de cela. Cette autoroute à péage fauche quotidiennement des vies d’Africains, des vies de Sénégalais ». « C’est pourquoi « France Dégage » annonce à l’opinion publique et lance un appel à une manifestation avant le mois de ramadan pour faire deux choses, un boycotter l’autoroute à péage, deux lors de cette journée de boycott de l’autoroute à péage, occuper l’autoroute à péage », a déclaré Guy Marius Sagna.

Toujours selon l’activiste Guy Marius Sagna, ils vont « contacter les organisations avec les concitoyens pour préparer cette journée de boycott pour préparer cette journée d’occupation de l’autoroute à péage pour trois choses ». « Une que l’autoroute à péage soit éclairée dans les meilleurs délais, deux qu’il n’y est plus d’animaux en divagation dans cette autoroute à péage, trois pour la réduction des prix scandaleux de cette autoroute à péage ». Telles ont été les plus fortes exigences de France Dégage.

Par Senpresse.net/senpressenet@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *