add share buttons

Rapatriement de la dépouille de Alkhaly Cissé: Me Abdoulaye Tine sollicite l’intervention de Macky Sall au près des autorités saoudiennes

Le corps de l’ancien député libéré Alkhaly Cissé est toujours retenu deux semaines après son décès dans une prison en Arabie Saoudite. Une situation qui ne laisse pas indiffèrents les avocats du natif de Sédhiou. Ces derniers à travers Maître Abdoulaye Tine, un des conseillers du défunt ex parlementaire sous le régime de Wade, interpelle le président de la République, Macky Sall. « Nous avons l’impression que le consul du Sénégal est dans un situation d’impuissance institutionnelle. Face à ces difficultés, nous demandons au président Macky Sall de prendre ses responsabilités, de prendre ses responsabilités pour en parler, interpeller directement ses homologues saoudiens pour trouver une solution rapide et définitive pour le rapatriement du corps de feu Alkhaly Cissé », a formulé l’avocat hier sous les ondes de la Rfm révélant, « Je rappelle que quelques heures après le décès de Alkhaly Cissé, le président Macky Sall avait pris son téléphone et avait saisi la famille de feu Alkhaly Cissé pour présenter ses condoléances ». « C’est une bonne chose en soi que nous avons apprécié à l’heure, à l’époque. Aujourd’hui il ne faut pas qu’il les tourne le dos et puis les laisse dans des difficultés qui s’enlisent où ils ne sont pas prêts à voir effectivement le bout du tunnel », dira la robe noire.  Et l’ancien membre du pool d’avocats des victimes des violences de la précampagne de 2012 d’alerter, « Face à la complexité du dossier, je suis convaincu aujourd’hui que seul le président Macky Sall pourra poser de tout son poids pour pouvoir trouver encore une fois un issu rapide à ce problème. … nous risquons effectivement de se retrouver dans une situation même le corps pourrait disparaître dans les mains administratives parce que les autorités ne vont pas garder infiniment le corps de feu Alkhaly Cissé à la morgue. Il va de soi que pour des raisons d’hygiène ils peuvent décider de l’enterrer ».

Pour rappel, l’ancien député libéral du Parti démocratique sénégalais (PDS) a été retenu en prison en Arabie Saoudite après avoir purgé sa peine pour payer la somme de trois milliards de francs Cfa qu’il doit à un Saoudien. Une dette qu’il ne pourra pas de son vivant. D’où aujourd’hui la confiscation de sa dépouille par l’Arabie Saoudite qui refuse de livrer le corps sans la somme due.

Frappé d’un mandat d’arrêt international lancé par la justice saoudienne contre lui en 2012, Alkhaly Cissé sera arrêté au Maroc et extradé par les autorités marocaines, ne retrouvera plus ses siens au Sénégal en vie.

Par Senpresse.net 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *