add share buttons

Urgent: 10.545 nouveaux cas de cancer enregistrés au Sénégal

La prolifération du cancer devient de plus en plus inquiétante au Sénégal. Pour l’année 2018, 10 545 nouveaux cas sont enregistrés, venant renforcer ainsi de suite le nombre déjà connu.

 

Le nombre de nouveaux cas de cancer enregistré au Sénégal, est estimé à 10 545 en 2018, avec un  taux de mortalité évalué à 72 %. Cette révélation est de la présidente de l’Association des femmes du ministère de la Santé et de l’Action Sociale (Afmsas) Thiané Gueye. Elle s’exprimait en marge de la cérémonie de lancement de la 1ère édition des journées de dépistage du cancer du sein organisée par l’association qu’elle dirige. Selon elle, en 2025, l’incidence est suspectée à croître à 11 541nouveaux cas avec 8 410 morts imputables au cancer. « Le taux de cas de cancer continuera à augmenter à 16 226 nouveaux cas d’ici 2035 avec 11 541 décès si des mesures préventives ne sont pas largement appliquées », a-t-elle prévenu. Elle a fait part également, que le nombre de décès lié à ce fléau est de plus de 30 000 cas ces cinq dernières années au Sénégal malgré toutes les stratégies et programmes politiques mis en place par le gouvernement, alors que plus de 20 000 cas de décès pouvaient être évités avec des programmes adaptés, même si les ressources économiques sont limitées. Pour elle, ces journées de sensibilisation ont un seul maître-mot qui est l’information, la sensibilisation et l’éducation de la population et que la prévention doit démarrer avec les filles de 09 à 14 ans par la vaccination contre le cancer du col de l’utérus. « Nous nous engageons à information la population pour qu’elle soit consciente de l’existence de cette pathologie qui cause beaucoup de dégâts dans ce pays et partout dans le monde. La présidente de l’Afmsas a profité de cette occasion pour exhorter toutes les femmes à pratiquer l’autopalpation pour prévenir le cancer sein. Pour Dr Babacar Gueye, chef de la Division des maladies non transmissibles, qui a présidé la cérémonie de lancement de ces journées de sensibilisation contre le cancer du sein en ce mois d’octobre rose, a fait savoir que l’État du Sénégal à travers le ministère de la Santé, est en train de mettre en œuvre un plan cancer où des mesures fortes seront prises. Selon lui, même si 40 % de cancer peuvent être évités, ce dernier d’appeler à corser la lutte. « La lutte contre le cancer doit être quelque de pérenne pour éliminer pour éliminer définitivement ces types de cancer », a-t-il dit.

 

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *