add share buttons

Inondations touts azimuts au Sénégal: Les populations « laissées » à elles-mêmes!

Faudra-t-il combien de millimètres de pluies provoquant des inondations spectaculaires pour déclencher le fameux plan d’Organisations des secours (ORSEC)? Cette question a toute sa pesanteur dans ces moment d’inondations dans les près que toutes les quasi totalités des localités du pays. Ce, après les multiples précipitations de ce mois de septembre qui ont fini d’englouti des localités, le déclenchement du plan ORSEC est seul moyen aujourd’hui de sortir les populations dans ces inondations. Les cris de détresse et des appels au secours n’ont pas eu jusqu’à présent l’écho favorable. Les populations pataugent dans les eaux et les sinistrés continuent de prendre leur mal en patience.

Face au silence complice des autorités étatiques, les populations sinistrées sont obligés de débourser de leurs poches pour louer des machines de pompage ou des camions de vidange. Par Rufisque à la cité Jaraaf, une bonne volonté habitant dans le même quartier, a mis à la disposition un camion de vidange au vieux Dieng qui pendant ses 24 heures, a vu sa maison submergée. N’eut- été ce bienfaiteur, la famille Dieng passera sa seconde nuit sous les eaux. Mais grâce à ce Monsieur, le chef de la maison inondée et sa famille ont retrouvé leur quiétude.

L’appel au secours des populations et des usagers de Rufisque et d’ailleurs du Sénégal n’est plus qu’une urgence vue les images des populations en détresse qui pilulent la toile.

Au moment où on annonce du pouvoir de l’octroi de deux milliards de Francs CFA pour entretenir le chef de lopposition, il est judicieux et humaniste de mettre cette enveloppe aux besoins des sinistrés et à réparer les dégâts causés par ces fortes pluies de ces dernières jours.

Les populations de Rufisque comme d’ailleurs qui font face à la rigueur des moustiques qui se multiplient de jour en jour, ont également besoin d’une réaction rapide des services d’hygiène pour des opérations de saupoudrage.

 

Par SouleymaneSANE/Senpresse.net

 

Une pensée sur “Inondations touts azimuts au Sénégal: Les populations « laissées » à elles-mêmes!

  • 11 septembre 2019 à 1:55
    Permalink

    Merci de me tenir en réel informer

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *