add share buttons

Détention inhumaine au Sénégal: La Société civile demande la démolition de la prison de Rebeuss

La situation exécrable dans les prisons sénégalaises révélée par le drame de Rebeuss qui a coûté la vie à deux jeunes détenus la semaine dernière, semble requinqué la Société civile qui a organisé hier une marche citoyenne pour dénoncer les conditions exécrables de détention dans ses cachots. Sous l’initiative de plusieurs structures des droits de l’homme et citoyennes, la procession qui a démarré de la place de la nation au rond point de la Rts, a été l’occasion pour les différents orateurs d’exprimer leur indignation de ce qui passe dans nos prisons. En chœur les manifestants ont demandé non seulement à l’amélioration des conditions de détention des prisonniers mais aussi ils réclament une nouvelle prison susceptible de désengorger Rebeuss. Seydi Gassama, le Directeur Exécutif d’Amnesty international section Sénégal l’a dit hautement. « Rebeuss a aujourd’hui une capacité de 800 places. On y trouve entre 1800 à 3000 détenus. Donc la congestion de Rebeuss doit être réglée par (…) Ce qu’on attend de ce gouvernement c’est de construire une grande prison de 2500 à 3000 places pour pouvoir remplacer Rebeuss. Rebeuss doit être démolie », a plaidé le patron d’Amnesty international/Sénégal.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *