add share buttons

Prise en charge scolaire et universitaire : Tombon Guèye le maire de Diembering sécurise ses poulains avec une grosse enveloppe financière !

Un ouf de soulagement pour les élèves et  étudiants de la commune de Diembéring  inscrits dans des distinguées écoles et universités privées du Sénégal. En effet, le conseil municipal de Diembéring, à sa tête, Tombon Guéye, a servi une rondelette cagnotte de près de 14 millions de nos frs pour éponger la dette contractée au compte des prises en charge. La cérémonie symbolique de remise de l’enveloppe a eu lieu le lundi dernier à l’hôtel de ville de la commune.

 

En effet, Tombon Guéye, avisé, a depuis son avènement à la magistrature de Diembéring comme Président de la communauté rurale en 2009,  qu’un seul slogan qui demeure son bréviaire placé sous son oreiller de renouvellement de son engagement de tous les jours ; «  La jeunesse, l’épicentre de nos actions au quotidien » ! Très tôt  le plus jeune PCR du Sénégal en son temps,  fraichement débarqué de l’UGB de Saint-Louis d’où son engagement politique précoce et sérieux a fini de faire de lui le secrétaire général de l’Ujutel et comme doctorant en géographique, a été le précurseur départemental à Diembéring des journées de l’excellence scolaire de sa collectivité. Allègrement reconduit cinq ans plus tard à la tête de cette collectivité éponyme mais cette fois –ci et à la  faveur de la réforme politique intervenue en 2014 consacrant la communalisation intégrale, Tombon Guéye devient le premier maire de la commune de Diembéring qui polarise 21 villages dont une bonne partie insulaire avec en pointe, l’ile historique de Carabane et avec une population gravitant autour de 25 000 habitants. Le pensionnaire de l’université Gaston Berger de St Louis n’a qu’une seule obsession, celle de hisser le niveau académique de sa commune au niveau universitaire le plus haut avec plus de docteurs classiques dans toutes les disciplines. Un pari fou mais pas impossible.  Vite, s’engage-t-il de prioriser dans le budget communautaire une part substantielle en termes de dotation en fournitures scolaires suffisantes à l’ensemble des établissements publics et privés de sa collectivité mais et surtout en termes du nombre de prise en charge des élèves et étudiants au sein des établissements scolaires et universitaires privés de formation professionnalisante. Tout engagement dont il s’est acquitté avec brio au grand bonheur des bénéficiaires et de leurs parents. Cependant, cette embellie au relent d’un conte de fée, a été mise entre parenthèse suite au décret du 03 juillet 2015, consacrant l’exonération fiscale et sociale des entreprises touristiques installées en Casamance en vue de la relance tant attendue de la destination. Du coup le budget de la collectivité de Diembéring qui s’estimait à un milliard près de nos francs s’est réduit comme une peau de chagrin, vu que la quasi-totalité de sa liquidation provient des recettes fiscales touristiques au niveau de la plateforme touristique et balnéaire du Cap Skirring. Les conséquences qui en déroulent relèvent alors de l’évidence ; les bonnes intentions de départ sont contrariées, car une situation nouvelle a fait surface ; la tension de trésorerie. Les intentions sont plombées, les engagements différés ! Les plaintes et complaintes à tort ou à raison s’entendent. Mais devant pareille situation, il faut savoir raison garder car le préjudice subi n’est pas un acte volontariste de qui que soit, mais un déterminisme circonstancié et circonstanciel. Par conséquent, toute autre cogitation contraire, n’est que procès d’intention. C’est ainsi qu’à la faveur d’une heureuse réception fiscale de la part de la locomotive touristique du Cap Skirring qui a densifié le budget de la commune ces derniers temps, le maire Tombon Guéye a retrouvé toutes ses bonnes intentions du départ et  ses attitudes altruistes avec le consentement entier de son conseil municipal, en délivrant une faramineuse enveloppe de près de 14 millions de nos francs sur le crédit budgétaire de 15 millions alloué à la prise en charge des élèves et étudiants de la commune inscrits dans des établissements privés du pays. Le reliquat sera honoré les jours à venir.

La cérémonie de  remise de cette manne financière a eu lieu ce lundi dernier à la salle de délibérations de l’hôtel de ville de la commune en présence de toutes les parties prenantes et la joie se lisait dans tous les visages. C’est dire qu’avec ce geste salutaire les élèves et étudiants du privé de la commune de Diembèring ne seront pas comme leurs collègues d’ailleurs dans les rues en guise de protestation.

Comme pour tout boucler en beauté, une enveloppe de trois millions de frs CFA est disponible pour la subvention des ASC communales sans compter trois autres millions à pourvoir bientôt au profit des étudiants des universités publiques classiques. Dans ce dénouement heureux, il est bon louer le dévouement et la bonne diplomatie de son assistante Mariama Diallo Sagna auprès des différentes directions de ces institutions pour leur tenir un langage de vérité par rapport à la réalité financière de l’institution communale de l’assurance de solvabilité certaine pour honorer  la facture le moment favorable. Et ce fut le cas ce jour, lui ont témoigné les responsables des prises en charge. Et l’assistante du maire de plaider en faveur d’un appui plus accru de l’Etat en faveur de la commune de Diembéring en butte à beaucoup de défis et de sollicitations.

                                                                  Par André MENDY/Senpresse.net

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *