add share buttons

Fer de la Falémé aux Turcs: Ousmane Sonko appelle le peuple sénégalais à faire pression sur Macky Sall

Le leader de Pastef Ousmane Sonko a fait son point de presse ce mercredi sur ce qu’il appelle le « scandale » du fer de la Falémé. Estimant que le régime de Macky Sall est en train de dilapider ce fer en voulant l’octroyer à une entreprise turque, M. Sonko interpellera le peuple sénégalais. « Je m’adresse au peuple sénégalais moi Macky Sall ne m’interesse pas, la mafia c’est la mafia vous ne pouvez rien. Mais tant que le peuple sénégalais continue à accepter ça veut dire que le peuple mèrite ce qui lui arrive », a-t-il lancé invitant le peuple de faire pression sur le président Macky Sall pour qu’il ne signe pas le décret. Poursuivant l’ancien des Impôts et des Domaines insistera: « Je veux dire au peuple sénégalais que pour cette question il est encore temps de rappeler les choses vous savez pourquoi  parce que ils ont signé que MOU c’est à dire le protocole d’accord ». « En matière minière on peut d’abord signer un protocole d’accord où les deux parties s’engagent à faire ceci à faire cela. C’est ce que je vous ai détailler ici. Ce protocole donne lieu à une convention. Ils veulent signer deux conventions parce qu’ils veulent faire échalon à la société pour superchérie l’application intégrale de la loi ce qui fait que pour la sidérurgie ils veulent l’aligner sous le régime de la GS et pour les minerais sous le régime du code minier. Mais aucune de ces dérogations ne figurent pas ni dans la loi sur la ni dans la loi sur le code minier », a-t-il expliqué qualifiant « c’est du banditisme d’Etat ». A en croire Ousmane Sonko, « Le MOU va donner lieu à un contrat, une convention et cette convention va être approuvée par le président qui va prendre un décret ».

Faisant le paralèllisme entre le fer et le pétrole,  le leader Pastef déduit que le Petro Tim, « les gens se sont réveillés trop tard, le décret était déjà signé ». « Nous avons dit on va mener le combat on avait mis dans le programme si on est élu on va renégocier tout en sachant que  ça va être un combat extrêmement difficile mais nous étions et nous sommes toujours prêts à mener ce combat », a rappelé la farouche opposant du président Macky Sall. Ousmane Sonko de préciser, « Mais ici la convention et le décret ne sont pas encore venus ». ‘ »C’est pourqui c’est il est important que le peuple comprenne que si on mène la bataille dès maintenant si on sort massivement on peut faire reculer Macky Sall », requinquera Sonko. Qui révélera: « Ils sont en train d’accèder la procédure. Je ne donnerais pas certaines informations pour des raisons que vous connaitrez après. Ils sont en train d’accélérer la procédure pour signer rapidement. Au moment où je vous parle les Turs sont à Dakar et sont entre APIX, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère des Mines. Ils peuvent signer d’un moment à l’autre et une fois qu’ils auront signer les carrotes sont cuites et le Sénégal n’a qu’à considérer qu’il perd toute cette capacité, toute cette manne financière, tout ce potentiel que je vous décris toute à l’heure ». Non sans compter sur la pression populaire face au régime, Ousmane Sonko dira « J’en appelle donc au peuple sénégalais et singulièrement à la jeunesse sénégalaise, votre avenir est là ». « Vous ne comprenez pas pourquoi vous  n’avez pas de travail, vous ne comprenez pas pourquoi on est si pauvre, vous ne comprenez pas pourquoi on ne soigne pas dans les hôpitaux, c’est honteux pour le Sénégal. Voilà les justifications et les raisons de tout ça », s’est-il indigné.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *