add share buttons

13 éme édition du Gamou annuel de cap Skiring: thème foi en Dieu et persévérance

13e édition du Gamou annuel du Cap Skirring vécue sous le thème de la Foi en Dieu et de la Persévérance .

Le Prêcheur Oustaz Boubacar Faye, originaire de Djirack dans la Commune de Santhiaba Manjack, mais longtemps établi à Dakar où il s’illustre dans l’animation des émissions religieuses à travers des différentes chaines tvs et radios à l’image de ses pairs comme Imam M’baye dont il est sosie comme on l’a remarqué ici ou encore Oustaz Aliou Sall de Sud Fm… Dans son enseignement , il a prêché la paix, l’unité, la solidarité et le désintéressement car estime t-il, » rien n’est pérenne sur terre ». et se voulant plus prêt de l’actualité, à travers une analyse comparative, il a dénoncé vertement la pratique en cours au Sénégal consistant aux vols et meurtres des enfants par certains individus en quête de pouvoir ou de l’avoir. Il les compare au Pharaon qui dans sa hantise de perdre son pouvoir s’est donné l’autorité cruelle de massacrer tous les enfants mâles qui naissaient. Mais averti le prêcheur bien en verve, le plan de Dieu est insondable car Il a réussi à faire naître Moise et le faire grandir même dans son palais royal, et mieux allaité par sa maman payée par le roi pour les services maternels sans qu’il ne se rende compte de rien, au contraire lui et son épouse stérile, se réjouissaient d’avoir enfin comme « cadeau ce bel enfant récupéré au bord du Nil prés de leur palais. Déroutant plan de Dieu, c’est cet être au départ si neutre et fragile qui sera la chute du redoutable pharaon si friand de son trône qu’il se croyait indétrônable( NDLR: on connait la suite; le spectre des dix plaies qui frappa l’Égypte, suivi de l’engloutissement des forces armées royales dans la mer rouge signe de la cuisante défaite du Pharaon). Une sévère mise en garde à l’endroit à ceux-là de nos compatriotes contemporains dont leur comportement s’assimile à celui du Pharaon. Il faut le dire, le prêcheur du jour a un redoutable talent d’orateur accrocheur jouant sur un mélange subtil de styles diversifiés, qui donne qu’on ne se rend même pas compte du temps qu’il fait! Ce qui a donné à cette veillée religieuse, du reste bien organisée tout son succès. Seulement il est sans conteste remarquable que depuis quelques années, l’avènement de la pluralité des gamous noté au Cap Skirring a eu raison de la grande mobilisation et ferveur jadis connues de ce Gamou inter confrérique ou œcuménique d’avant.
André MENDY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *