add share buttons

Information judiciaire sur l’affaire Petro Tim: Benno félicite le procureur Serigne Bassirou Guèye 

La Cellule des communicants de Benno Bokk Yaakar (Bby) a tenu ce mercredi une conférence de presse sur l’affaire de la chaine de télévision britannique qui défraie depuis quelques jours la chronique au Sénégal. Elle a profité de ce rendez-vous avec la presse pour saluer l’ouverture d’une information judiciaire dans l’affaire Petro Tim.

 

Après  la sortie musclée de Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall et Cie qui veulent traduire Macky devant la Haute cour de justice pour trahison. La réaction de la Cellule des communicants de la Coalition Benno Bokk Yaakar (Bby) ne s’est pas fait attendre. Face à la presse ce mercredi, ils sont venus à la rescousse au chef de l’État en tirant à boulets rouges sur les membres du Congrès de la renaissance républicaine qu’ils accusent de tout les pêchés d’Israël. Toutefois, ils salué l’ouverture d’une information judiciaire dans cette affaire qualifié de scandale Petro Tim. Pour eux, « Cela constitue pour tout le monde une opportunité de clarification publique sur le sujet de la gestion du pétrole et du gaz au Sénégal ». Selon la cellule cette enquête permettra de faire jaillir la vérité au service exclusif du Sénégal. « Notre pays ne sera pas un terreau de malédiction et rien ne va distraire le chef de l’Etat de sa mission de conduite de l’émergence du Sénégal », prédit le porte parole du collectif des communicants de Benno, Mahawa Sémou Diouf. Avant d’ajouter : « Le président de la République garant de l’intégrité et de la concorde nationale poursuivra ses efforts pour fédérer les forces vives autour de la poursuite de l’édification d’un Sénégal de paix et de prospérité ». Ce dernier qui a fait office de porte parole du collectif a pointé un doigt accusateur à l’endroit de l’ex Pm Abdoul Mbaye, l’ancien ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall, le patron de Pastef les patriotes Ousmane Sonko et le leader de Tekki Mamadou Lamine Diallo comme étant les «porte- étendards de cette campagne de calomnie, de médisance, de trahison et de tentative de déstabilisation. Pour lui, « Ces traites doivent savoir que notre pays est une grande nation, porteuse d’une tradition démocratique séculaire et républicaine qu’aucune tentative occulte ne saurait déstabiliser et encore moins nous ébranler ». Et d’ajouter : « Ces accusations fortuites sans preuves et mensongères sur le dossier relatif au pétrole et au gaz des blocs Saint Louis Offshore et Cayar Offshore démontre à suffisance le caractère t la personnalité des ces renégats qui sont prêts à tout pour déstabiliser notre pays, en pactisant avec des forces occultes pour de vils intérêts égoïstes et personnels ». C’est pour cela que poursuit-il : « Le peuple doit savoir qu’une frange de l’opposition aigrie et revancharde a décidé de trahir les causes nationales et poursuivra assurément dans sa vaine tentative de déstabilisation parce qu’elle est la solde de donneurs d’ordre étrangers tapis dans l’ombre, dont le dessein est de fragiliser notre pays ». S’érigeant en défenseur du président Macky Sall et de son jeune frère visé par l’enquête de la Bbc, ils estiment qu’il n’y a aucune nouvelle information en dehors de quelques insinuations sans fondement que l’opposition et les activistes locaux racontent sur la question des ressources naturelles depuis 2016.

 

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *