add share buttons

Éliminations amère des U20 du Sénégal : Une belle leçon à méditer pour les Lions !

Alors que toutes les analyses de la balle ronde leur voyaient plus loin qu’à ce stade de la compétition que l’équipe sénégalaise des moins de 20 ans qui participait au mondial de leur catégorie en Pologne, ait « déçu» tout le monde. Pour une rencontre de quarts de finale largement en leur faveur vu le déroulement du jeu, les poulains de Youssouph Dabo n’ont pas mieux faire que les sélections toujours en lice aux compétitions internationales. La bande à Ousseynou Cavin Diagne qui a certainement laissé une bonne image du football sénégalais à ce mondial, pouvait ou du moins avait des armes solides à faire valoir pour hisser plus haut le drapeau national à cette compétition qui commence à être très médiatisée à travers le monde. Mais hélas! Le manque de détermination jusqu’au bout, le « diom », le « fayda » nos valeurs intrinsèques de notre nation dont souffrent depuis belles lurettes nos sportifs, ont refait surface lors de ce match de quarts de finale devant les jeunes Sud-Coréens. On se rappelle des échecs de cette même équipe de Dabo lors de la finale contre le Mali à la CAN, l’élimination très amère de l’équipe Olympique de Joseph Koto. Pis, il y a deux ans de cela en 2017, notre pays a perdu deux coupes d’Afrique des moins 17 et 20. En effet, toute cette série d’échec relève chez nombre de compatriotes un problème de manque de détermination de bravoure et d’abnégation. Même si des satisfactions sont à noter dans l’ensemble de la participation avec les révélations des futures Lions à l’image de Dion Lopy, Amadou Sagna, il y a quand même un regret à ne pas se faire sur ce mondial. Lequel a été l’occasion pour les compatriotes de bien suivre le phénoménal coach Youssouph Dabo. Il a été génial dans le coaching pendant toute la compétition. Mais à l’arrivée, on dit si on gagne c’est les joueurs mais si on perd c’est toujours l’entraineur.
Une élimination en quarts de finale peu attendue au pays c’est cette rencontre avec les Coréens. Le peuple sénégalais qui remet depuis quelques temps à goût du jour l’engouement au tour de ses sélections comme à l’épopée 2002 même si déçus, croient toujours aux du Sénégal de remporter une coupe continentale pour une première fois dans leur histoire. Raison pour laquelle, d’aucuns plus exigeant préviennent à Sadio Mané et coéquipiers à méditer sur l’échec d’autres sénégalais à leur tour estiment que cette éliminatoire devrait servir de leçon aux Lions pour la CAN en Egypte.
Aujourd’hui favorite sur le papier à la prochaine CAN en Egypte qui démarre le 21 juin, l’équipe A du Sénégal actuelle première nation du classement FIFA, regorgeant de joueurs talentueux avec sa pépite Sadio Mané, est bien briefée avec cette déroute des U20.

 

Par Souleymane SANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *