add share buttons

Macky Sall : «Khalifa Ababacar Sall samaa doom baye»

Aussitôt ouvert hier à la salle des banquets du Palais de la République, le dialogue national initié par le président Macky Sall, a démarré par des doléances des pros Khalifa Sall, l’ex maire déchu de Dakar. Yoham Wardini, l’actuelle mairesse de la Ville de Dakar a ouvert le bal en s’adressant au Chef de l’Etat Macky Sall d’élargir son ancien mentor à la mairie, emprisonné dans l’affaire de la fameuse caisse d’avance. Vêtu de tout blanc, le président Sall, qui a lancé le dialogue en présence de plusieurs sommités du pays et tant attendu sur la libération de l’ex camarade d’Ousmane Tanor Dieng a tenu un discours sentimental pour la première fois à l’endroit de Khalifa Sall.  «Khalifa Sall saama doom baye» (Khalifa Sall est mon parent). Telle la réponse du président Macky Sall à la mairesse Mme Wardini. Même si le président Macky Sall n’a pas promis de libérer de facto son « frère» mais il a tenu à préciser ce qui est faisable à son niveau. «Khalifa Ababacar Sall saama doom baye ». « Mais ne faisons pas de confusion ce n’est pas au président qui fait la justice il ne peut que intervenir qu’à la fin de la procédure. Pour le moment moi je ne peux pas intervenir», a-t-il tranché.

S’agissant de la personnalité neutre, l’ancien ministre de l’Intérieur sous Diouf Famara Ibrahima Sagna a été retenu à l’unanimité après avoir été choix par le président Macky Sall pour diriger les travaux du dialogue national.

Par Senpresse.net     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *