add share buttons

Gambie: La Cour martiale a acquitté les généraux Ansoumana Tamba et Umpa Mendy poursuivis pour désertion

Les deux  généraux Ansumana Tamba et Umpa Mendy, proches de Yahya Jammeh qu’ils avaient accompagné en exil en Guinée équatoriale, et poursuivis pour désertion à leur retour en Gambie, ont été acquittés lundi par une Cour martiale. La Cour a estimé que l’accusation n’a pas apporté d’éléments suffisants qui corroborent la désertion. Les deux généraux proches de Yahya Jammeh ont estimé qu’accompagner en exil l’ancien président n’était pas un signe de désertion et une fois en Guinée équatoriale, ils ont voulu revenir le plus tôt possible en vain. Ils encouraient la prison à perpétuité. La balle est désormais dans le camp de l’état –major qui peut faire appel dans 21 jours. En attendant, c’est le soulagement chez les deux généraux et leurs proches.

Jugés toujours par une Cour martiale, huit militaires ont été condamnés à neuf ans de prison et un autre à trois ans pour faits de trahison et mutinerie contre le président Adama Barrow, quelques mois après le départ forcé de Yahya Jammeh. Sur les 12 militaires détenus et inculpés depuis 2017, la Cour martiale de Yundum (Youndoum), à une vingtaine de km de Banjul, en a acquitté quatre et reconnu coupables les huit autres la semaine dernière, avant de les prononcer aujourd’hui. Le président de la cour martiale, le colonel Salifu Bojang a lu les noms des sept condamnés à neuf ans de prison et de leur camarade condamné à trois ans, tous étant « radiés avec indignité des forces armées ». Leur arrestation remonte en 2017 après qu’ils aient ouvert un groupe WhatsApp dans lequel ils échangeaient sur les voies et moyens pour renverser le régime nouvellement élu.

Selon les premiers résultats de l’enquête, ces officiers avaient ourdi un plan pour renverser le  nouveau régime en s’emparant de l’état-major général. Les condamnés et leurs proches ont réagi au verdict par des cris et des pleurs.

 Par DJIBA/correspondance particulière en Gambie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *